En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Vie de l'établissement

Concours des droits fondamentaux : remise des prix

Par admin arthur-rimbaud, publié le jeudi 27 juin 2019 20:34 - Mis à jour le jeudi 27 juin 2019 20:34
PHOTO-1-1024x768.jpg

Ce jeudi 4 avril 2019, une cérémonie était organisée au collège pour remettre le prix remporté par les élèves dans le cadre de la session 2017-2018 du concours académique sur les droits fondamentaux.

Ce concours est organisé à la fois par la cour d'appel de Montpellier, l'académie de Montpellier et l'Institut des Droits de l'Homme de Montpellier qui est à l'initiative du concours.

Les élèves ont travaillé sur l'article XI de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, constituant partie du préambule de la constitution française de 1958 :

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Les élèves du collège Arthur Rimbaud on affronté les élèves de neuf autres établissements de l'Hérault (Jules Ferry de Cazouls les Béziers, Lo Trentanel de Gignac, Salagou de Clermont l'Hérault, Henri IV de Béziers, Etang de l'Or de Mauguio, Simone Veil de Montpellier, Savary de Saint Mathieu de Tréviers, Fontcarrade de Montpellier et Joffre de Montpellier) dans ce concours qui consiste en un tournoi de joutes verbales durant lesquelles les élèves, travaillant en équipes, doivent s'exprimer sur un droit fondamental et ses limites juridiques.

Chaque joute est ainsi organisée : un propos introductif de cinq minutes par équipe qui permet à chacune de présenter son point de vue et un débat contradictoire de dix à quinze minutes entre les deux équipes.

Les premières joutes se sont tenues dans la salle du Conseil au rectorat de l'académie de Montpellier. À l'issu de cette première journée, les demi-finales et les finales ont eu lieu à la cour d'Appel de Montpellier.

Madame Hannouzet, professeur d'histoire-géo dans l'établissement, et porteuse du projet, s'est dit fière de ses élèves.